Mécaniques du chaos

Daniel RONDEAU

Un monde à la dérive

La Méditerranée, dont les rivages abritaient naguère beauté et volupté, est devenue l'un des centres de la violence et de la terreur contemporaines. Daniel Rondeau l'explique dans ce vaste roman qui se déploie, tel un thriller, des villes massacrées de l'Orient aux banlieues parisiennes où se rejoignent islamisme et grand banditisme. Habila, jeune Somalienne que la mer a jetée sur les rochers de Malte, Sébastien Grimaud, archéologue français de Tunis qu'on tente de corrompre pour qu'il prenne en charge une filière libyenne de trafic d'antiquités, Levent Demir, agent des services secrets turcs alliés à l'Etat islamique, M'Bilal, caïd algéro-malien de la cité de la Grande Tarte de Taurbeil, un des territoires perdus de la République, et son protégé Harry, adolescent amoureux de littérature, Bruno, policier de l'antiterrorisme, ancien élève de Grimaud, sont quelques-unes des figures de cette mécanique inexorable qui voit le tsunami se lever aux confins du désert puis déferler sur Paris... Lire la suite

464 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 14 x 20.5 cm

Coulisses

« J'ai voulu écrire une grande fresque romanesque pour rendre compte du chaos contemporain. Plusieurs sources courent dans les souterrains de ce roman. L'eau de l'histoire, l'eau de la poésie, et peut-être surtout l'eau de la vie. De Beyrouth à Tanger, je n'ai jamais cessé d'arpenter les rivages de la mer où navigua Ulysse. Chacun de mes voyages est une moisson de paysages, de visages, d'histoires. (...) Un peu plus tard, sans jamais me tenir éloigné de mes bases méditerranéennes, je décide d'enquêter pour moi-même sur les villes abandonnées par notre République à la périphérie de Paris. Je m'aventure dans des cités dont les noms reviennent en boucle dans les rubriques "violences et faits divers" des médias, et où l'islamisme a déjà fait sa jonction avec le banditisme. Bonjour tristesse. Les premières esquisses de mon roman s'ébauchent dans ces allers et retours entre les cités capitales de l'Orient et les friches urbaines de la périphérie parisienne. Je commence à tirer le fil de mon histoire. » Daniel Rondeau

Haut de page